L’acrylique est le nom le plus courant donné au polyméthacrylate de méthyle. L’acrylique est un thermoplastique, c’est-à-dire qu’il ramollit lorsqu’il est chauffé. Les plaques d’acrylique sont un substitut idéal du verre car elles sont 30 fois plus résistantes aux chocs. La substance est également connue sous le nom de Perspex ou Altuglas.

En remplacement du verre

L’acrylique peut être fabriqué sous les formes les plus diverses. C’est un remplacement idéal pour le verre car il offre de véritables avantages. En premier lieu, la feuille acrylique pèse beaucoup moins lourd que le verre, elle est en effet 50% plus légère. Les feuilles d’acrylique sont également beaucoup plus résistantes aux chocs, au moins 30 fois plus résistantes aux chocs que le verre. Si l’acrylique se casse, il ne se fendille pas comme le verre, mais se fend en une ligne unique. Un troisième avantage des plaques acryliques est qu’elles laissent passer plus de lumière que le verre, avec un facteur de transmission de 90%. Il est certain que pour des épaisseurs de plaque plus importantes, ce plastique laisse passer sensiblement plus de lumière que le verre de même épaisseur.

Presque centenaire

La production de l’acrylique a démarré dans les années 1930 : en 1936, elle a été commercialisée pour la première fois par la société américaine Rohm and Haas. Ses constituants de base sont l’acide sulfurique, le cyanure d’hydrogène, le méthanol et l’acétone. Ce ne sont pas là les substances les moins dangereuses, mais le produit final est totalement inoffensif. Les plaques d’acrylique sont inflammables, mais lorsqu’elles brûlent, elles ne dégagent aucune substance nocive. Les produits résiduels sont du dioxyde de carbone et de l’eau.

L’acrylique présente également certains inconvénients : nous avons déjà mentionné le fait que le matériau se déforme sous l’influence de températures élevées. Il n’est pas résistant à la chaleur et ne peut donc pas être utilisé pour des aménagements de sécurité telles que le vitrage dans les véhicules de transport de passagers. En raison de leur poids, de leur résistance et de leur prix relativement bas, les plaques d’acrylique sont souvent utilisées pour le vitrage de grandes surfaces, telles que les écrans anti-vent ou anti-bruit. Du fait de sa résistance, l’acrylique est très souvent utilisé pour réaliser les très grands aquariums ou les étangs des zoos, qui nécessitent une épaisseur de verre allant jusqu’à 30 centimètres. En conséquence de quoi, avec l’utilisation de verre ordinaire, la transparence serait trop faible et le vitrage beaucoup trop lourd.

Points à noter pour l’achat

Il existe deux types de plaques acryliques disponibles sur le marché, les types moulés et extrudés, également appelés acrylique GS (moulé) et acrylique XT (extrudé); la version moulée est coulée dans un moule plat une fois son processus de fabrication terminé tandis que le type extrudé est laminé en des épaisseurs plus fines après le coulage. Lorsque l’épaisseur est réduite, la surface de la plaque augmente, ce qui facilite la fabrication de plaques plus grandes. L’inconvénient est que les contraintes augmentent au sein du matériau, de sorte qu’au cours de leur usinage, les feuilles extrudées risquent de se casser ou de se fissurer plus facilement – elles sont aussi vendues sous le nom de « feuilles acryliques bon marché ».