Malgré la crise du Coronavirus, vous pouvez toujours commander chez nous.
  • Un stock important
  • Expédition sous 1 à 3 jours ouvrables
Les différences entre l

Les différences entre l'acrylique et le plexiglass

On nous pose régulièrement la question : quelle est la différence majeure entre le plexiglass et l’acrylique ? Et la réponse est toute simple : il n’y en a pas ! Les deux mots désignent exactement le même matériau. Le plexiglass est en fait une marque déposée de feuilles d’acrylique, qui, avec le temps, est devenu un nom générique. C’est le même principe que pour Kleenex ou Sopalin, qui sont en fait des marques dont on utilise aujourd’hui le nom pour désigner des mouchoirs en papiers et du papier essuie-tout.

La marque Plexiglas – presque centenaire

C’est dans les années trente du siècle dernier qu’a commencé la production de polyméthacrylate de méthyle (également appelé acrylique). En 1936, ce matériaux a été commercialisé pour la première fois par la société américaine Rohm and Haas. Les matières de base qui le composent sont l’acide sulfurique, l’acide cyanhydrique, le méthanol et l’acétone. Si prises séparément ces matières ne semblent pas des plus sûres, le produit final est quant à lui totalement inoffensif. Si le plexiglass est inflammable, il ne forme aucune substance nocive quand il brûle. Les produits résiduels sont le dioxyde de carbone et l’eau. Aucun danger !

Il faut savoir que le plexiglass n’est pas résistant à la chaleur : il ne peut donc pas être utilisé pour fabriquer des objets relatifs à la sécurité. Pour autant, il bénéficie de nombreux avantages : en raison de son faible poids, de sa résistance et de son prix relativement bas, ce plastique est régulièrement utilisé pour le vitrage de surfaces importantes, comme les pare-vent et les murs antibruit. Il est aussi souvent choisi pour la fabrication de très grands aquariums et bassins, notamment dans les zoos. Pourquoi ne pas utiliser du verre ? Pour ce genre de travaux, il faudrait un verre d’une épaisseur de 30 centimètres pour rivaliser avec la solidité du plexiglass. La transparence serait bien trop faible et en plus de cela, le verre serait beaucoup trop lourd. On comprend vite pourquoi le plexiglass a une longueur d’avance dans ce type de projets !

Deux types d’acrylique : coulé et extrudé

Il existe deux types de plexiglass sur le marché : le plexiglass coulé et le plexiglass extrudé. Pour fabriquer l’acrylique coulé, les matières premières liquides sont versées dans un moule, entre deux plaques de verre. Pour l’acrylique extrudé, le processus est différent et moins coûteux : des granules sont simplement amenées à fusion dans une extrudeuse.

Un des inconvénients de l’acrylique extrudé est qu’il fait face à plus de contraintes : plus fragile, il se travaille moins facilement car il est exposé à des risques de brisure. Il n’est pas non plus très résistant aux UV. Un point important si vous souhaitez utiliser la feuille de plexiglass comme vitrage par exemple.