Le plexiglass peut être utilisé dans de nombreux cas, ce qui en fait un matériau très apprécié. Cependant, il ne convient pas pour les vitrages de sécurité. C’est à peu près le seul défaut de ce type de feuille de plastique. Il y a deux raisons à cela : il est inflammable et il est très difficile de casser le plexiglass. C’est en effet un matériau très résistant, qui demande une force très importante pour être brisé. Il est ainsi 30 fois plus résistant aux chocs que le verre ! Une fois de plus, cette propriété est utile dans bon nombre de cas, mais sûrement pas pour les vitrages de sécurité ! Le plexiglass est inflammable et possède une température de fusion de 160° Celsius. Il ne doit donc pas être utilisé comme vitrage dans les moyens de transport ou près d’une source de chaleur.

Chocs et incendie – considérations lors de l’achat de plexiglass

En raison de sa grande résistance aux chocs, le plexiglass est très populaire en remplacement du verre. Matériau extrêmement résistant, il faut beaucoup de force pour casser le plexiglass. Il est donc un choix intéressant pour la fabrication d’objets pouvant être soumis aux chocs. Malgré tout, l’un de ses principaux défauts est sa faible résistance aux hautes températures. Regardez autour de vous dans les lieux publics : à quelle fréquence voyez-vous des traces de feu parce que quelqu’un a tenu un briquet contre la vitre ? Dans les endroits où ce genre de comportements peu scrupuleux existent, le polycarbonate est souvent choisi comme vitrage.

Comme vous l’avez compris, le plexiglass est inflammable et ne convient donc pas aux endroits où de grandes chaleurs, des flammes nues ou des étincelles peuvent se produire.
Ce n’est pas uniquement le cas près d’une cheminée… Pensez également à toutes les opérations effectuées dans un atelier. Soudage, meulage… Tous ces travaux forment en général des étincelles ! Si le plexiglass ne brûle pas immédiatement lorsqu’il est exposé à des étincelles, il risque malgré tout d’en subir les conséquences et vous observerez rapidement la combustion du matériau.

Le plexiglass : inoffensif en cas de combustion

On dit que chaque inconvénient à son avantage et c’est le cas avec le plexiglass. Si celui-ci est facilement inflammable, il est complètement inoffensif en cas de combustion. En effet, il dégagera uniquement de la vapeur d’eau et du dioxyde de carbone, des substances qui ne présentent aucun danger pour la santé. Une fois brûlé, il ne formera presque pas de fumée et les gaz de combustion sont totalement inoffensifs. Le plexiglass brûlant peut être éteint à l’aide de moyens d’extinction courants, comme l’eau et la mousse. Les « petits incendies », comme les flammes causées par des étincelles, peuvent normalement être éteints comme une bougie, en un souffle !