Creez votre propre boite a lumiere

Créez votre propre boîte à lumière

Bien que l’industrie créative et technique soit aujourd’hui entièrement numérisée, il est impossible d’imaginer des studios de design et des salons sans la bonne boîte à lumière. Le caisson lumineux semble même être de plus en plus à la mode, et pas toujours à l’endroit où l’on pourrait l’imaginer en premier lieux. En effet, il remporte un grand succès comme élément de décoration intérieure, même chez les particuliers ! Bonne nouvelle, vous pouvez même construire facilement votre boîte à lumière vous-même.

Le meilleur matériau pour votre propre boîte lumineuse

Fabriquer votre propre boîte lumineuse n’est pas difficile, d’autant plus si vous suivez les conseils que nous vous prodiguons sur ce blog : aucune raison de ne pas obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances. Cependant, pour avoir la garantie d’y arriver, vous devez absolument vous procurer les meilleurs matériaux, qui vous permettront de fabriquer un caisson lumineux avec un rendement lumineux élevé et uniforme. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de choisir du plexiglass blanc opale, un plastique de haute qualité.

Fabrication du cadre du caisson lumineux

Pour commencer, il vous faut déterminer la taille de la boîte lumineuse afin de pouvoir définir le nombre de luminaires que vous devez utiliser. Si vous donnez de la profondeur au caisson lumineux, soit environ 20 centimètres, alors la lumière sera répartie plus uniformément sur l’ensemble de plaque lumineuse. En tant qu’éclairage, nous optons pour des luminaires fluorescents, qui sont économes en énergie et ont un développement de chaleur relativement faible. Cependant, il faut tenir compte de la ventilation pour que la chaleur puisse s’échapper. C’est pourquoi nous vous conseillons vivement de réaliser quelques grilles de ventilation dans les parois latérales.

Le matériau de base de notre caisson lumineux est le contreplaqué d’okoumé. Il s’agit d’un contreplaqué lisse et imperméable qui possède une couche d’apprêt blanc sur les deux faces. Une rainure doit être fraisée dans trois parois latérales : la plaque en plastique est ensuite enfoncée dans cette rainure. Cette dernière doit posséder une profondeur de 5 millimètres et se trouve à une distance du bord supérieur comprise entre 5 et 8 millimètres. A l’aide d’une toupie, découpez soigneusement une rainure dans les deux côtés longs et un côté court du caisson lumineux. L’autre côté est légèrement moins haut que les autres parois latérales. Si vous le gardez 8 à 10 millimètres plus bas, vous pouvez faire glisser la plaque en plastique de ce côté.

Construction de la boîte à lumière

Il est maintenant temps de passer à l’étape suivante : la construire de la boîte à lumière. Clouez d’abord les parois latérales à l’aide d’un seul clou. De cette façon, vous pouvez toujours ajuster les parois lorsque vous les placez sur le mur du fond. Posez la construction de la paroi latérale à l’envers sur une surface plane (table ou établi) et placez le mur du fond sur celle-ci. Vous pouvez maintenant aligner le caisson lumineux de façon à ce qu’il soit beau et bien perpendiculaire.

Avec une perceuse, pré-percez délicatement les trous afin de fixer les parois latérales à la paroi arrière : pour cela, appliquer une vis tous les 10 centimètres est suffisant. Notez que le diamètre du pré-perçage est inférieur d’un millimètre au diamètre de la vis. Vous pouvez maintenant percer les trous à l’aide d’une perceuse du même diamètre que la tête de la vis. Étape suivante : vissez les parois latérales au mur du fond. De la même manière que vous vissez les parois latérales ensemble, 2 à 3 vis à chaque extrémité suffisent. N’oubliez pas d’enlever les clous !

Installation de de votre caisson lumineux

Il ne reste plus qu’à placer votre nouveau caisson lumineux dans votre intérieur. La règle de base est de placer les luminaires à une distance de 15 centimètres l’un de l’autre, et que les luminaires soient également placés à 15 centimètres du mur.

Maintenant que vous avez placé vos boîtes lumineuses contre le mur du fond, vous pouvez connecter les luminaires en parallèle de sorte que vous n’ayez qu’un seul câble à conduire vers l’extérieur. Vous pourrez ainsi allumer ou éteindre l’éclairage à l’aide d’un interrupteur à fil. Le résultat sera plus beau, mais aussi bien plus pratique que si vous utilisez plusieurs câbles !

Montage du plan de travail en plexiglass

Le matériau du plan de travail est du plexiglass blanc opale : l’épaisseur minimale de plaque est de 4 millimètres. Si l’une de vos longueurs ou largeurs est supérieure à 60 centimètres, nous vous conseillons de choisir l’épaisseur de la tôle 1 millimètre plus épaisse pour chaque 20 centimètres de plus. Pour un conteneur de 60 centimètres, vous choisissez 5 millimètres de plexiglass, pour un conteneur de 80 centimètres, vous choisissez 6 millimètres de plexiglass. En appliquant ces règles, vous avez la garantie d’obtenir un résultat parfait, et surtout solide !

Du côté « bas », glissez doucement la plaque de plexiglass dans la rainure. Cette rainure doit posséder exactement la même hauteur que l’épaisseur du plexiglass, ce qui empêche le plan de travail de vibrer et de résonner. Une fois celui-ci bien en place, vous pouvez maintenant fixer le plan de travail avec une vis. Pour ce faire, percez un petit trou (3 millimètres) sur le côté de la plaque de plexiglass, à l’aide d’un foret plus grand (5 millimètres). Vous pourrez ainsi galvaniser proprement le trou de forage. Ensuite, tournez une vis à tête fraisée plate à travers la plaque dans le côté « bas » de votre boîte à lumière. Le tour est joué !

Boite a lumierepour tracer en plexiglass

Cube lumineux à faire soi-même

Vous avez besoin de davantage de conseils pour réaliser votre caisson lumineux ? N’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions vous guider dans toutes les étapes de ce travail.